Cette grande école de sorcellerie située en Amérique du Nord culmine au sommet du mont Greylock.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Nash Gordon
PNJ - Président du MACUSA
avatar
Messages : 19
Date d'inscription : 24/11/2016
Mer 30 Nov - 9:49



LES BAGUETTES MAGIQUES

L a législation en place à la fin du XIXe siècle impose encore à tous les membres de la communauté magique américaine de se munir en toutes circonstances de leur « permis de port de baguette magique », une mesure qui avait pour but de surveiller toutes les activités magiques et d’identifier les criminels grâce à leur baguette. Contrairement à la Grande-Bretagne où Ollivander était considéré comme le meilleur fabricant de baguettes, l’Amérique du Nord comptait quatre grandes enseignes.

Shikoba Wolfe, qui descendait des Chactas, devint célèbre grâce à ses baguettes finement taillées qui contenaient une plume de queue d’oiseau-tonnerre (l’oiseau-tonnerre est un oiseau magique américain proche du phénix). Les baguettes magiques de Wolfe étaient connues pour être extrêmement puissantes, mais difficiles à manier. Elles étaient particulièrement appréciées par les adeptes de la métamorphose.

Johannes Jonker, un sorcier né de parents moldus dont le père était un ébéniste reconnu, devint quant à lui un fabricant de baguettes magiques renommé. Incrustées de nacre, ses baguettes étaient très recherchées et se reconnaissaient au premier regard. Après avoir expérimenté divers ingrédients magiques, Jonker choisit d’utiliser des poils de womatou, un félin amérindien.

Thiago Quintana fit des émules dans le monde magique lorsque ses longues et élégantes baguettes arrivèrent sur le marché. Chacune d’entre elles renfermait l’épine translucide d’un monstre du Fleuve Blanc, en Arkansas, et produisait des sortilèges puissants et élégants. Les craintes quant à la surpêche de l’espèce furent dissipées lorsqu’il fut prouvé que seul Quintana connaissait le secret pour attirer les monstres — secret qu’il garda jalousement jusqu’à sa mort où cessa la production de ces baguettes si particulières.

Violetta Beauvais, la célèbre fabricante de baguettes magiques de La Nouvelle-Orléans, refusa pendant de nombreuses années de révéler la substance secrète que contenaient ses baguettes, toutes faites d'aubépine des marais. On découvrit par la suite qu’elles contenaient du poil de rougarou, le dangereux monstre à tête de chien qui rôdait dans les marécages de Louisiane. Il a souvent été dit que les baguettes magiques de Beauvais se nourrissaient de magie noire comme les vampires se nourrissaient de sang. Cependant, plus d’un héros américain des années 20 combattit avec pour seule arme une baguette magique fabriquée par Beauvais, et la présidente Picquery elle-même était connue pour en posséder une.


code (c) acibrain

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Les baguettes magiques
» Les baguettes magiques
» Création de votre baguette magique
» + les baguettes magiques
» [Libre] Esteléa ➤ Boutique de Baguettes Magiques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ILVERMORNY  :: WELCOME IN NORTH AMERICA :: HISTOIRE DE LA MAGIE EN AMERIQUE DU NORD :: ANNEXES-
Sauter vers: